Friendly Island

A VENIR - COMING SOON

Pour Le Monde

Vue de Marigot à Saint Martin.
Station Balnéaire d'Anse Marcel à Saint Martin
Les dégâts causés par Irma dans la Station Balnéaire d'Anse Marcel à Saint Martin
Les dégâts causés par Irma dans le Quartier Orleans à Saint Martin
Sur une route près de l'aéroport de Grand Case à Saint Martin
Devant l'hôpital de Marigot.
Une femme sort Près de la Marina de Fort Louis à Marigots dégâts quelques jours après Irma
Une rue du bord de mer à Marigot 6 jours après Irma
Sur une route de Grand Case à Saint Martin
Les dégâts causés par Irma sur une plage d'Orient bay à Saint Martin.
Les personnes souhaitant être rapatriées attendent des heures au soleil avant de pouvoir être dirigé vers l'aéroport avec le stricte minimum en bagage, Saint Martin, le 12 septembre 2017.
Des personnes cherchant à évacuer l'île au premier check point avant l'aéroport sont mis dans des camions afin de les acheminer à l'aéroport.
Les personnes souhaitant être rapatriées qui sont amassées à 1,5km de l'aéroport à un premier check point en bout de piste.
Des personnes arrivent à l'aéroport pour évacuer l'ile (départ vers point à Pitre) Saint Martin, le 12 septembre 2017.
A Marigot on cherche de l'eau douce partout, le 14 septembre à Saint Martin.
Un Habitant dans les décombres de sa maison à Marigot.
Devant l'hôpital de Marigot où la salle d'attente se trouve dehors
Mehdi, un habitant du quartier de Concordia à Marigot tente de donner des nouvelles à sa maman en métropole.
Des pompiers du PUI (pompier de l'urgence internationale) font des patrouilles dans un quartiers près de l'aéroport à Grand Case. Ils vont à la rencontre des populations pour évaluer les besoins et porter assistance .
L'hotel Mercure de Saint Martin dans le quartier de Sandyground est un des nombreux hôtels réquisitionnés pour l'armée Française.
les enfants commencent à ressortir à Marigot
Dans le quartier d'Orient Bay les habitants s'activent dans les rues pour déblayer les rues, plages et commerces .
Dans le quartier de SandyGround la vie reprend doucement, chacun se débrouille pour reprendre les gestes du quotidien.
Sur un des plages près d'Orient Bay, un habitant récupère quelques affaires dans les décombres de sa maison
Dans le quartier de Grand Case les habitants, adolescents, hommes et femmes s'activent dans les rues pour déblayer les rues
Une Mère et sa fille se protège de la chaleur dans une rue dégagé de Marigot.
Dans le quartier de Grand Case les habitants s'entraident pour nettoyer leur rues et leurs habitations
Dans le quartier de SandyGround des SMA (service militaire adaptée : dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer) venant de guadeloupe, de Martinique et de Saint Martin s'active à dégager une rue sous l'oeil attenti
Dans le quartier de SandyGround des SMA (service militaire adaptée : dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer) venant de guadeloupe, de Martinique et de Saint Martin s'active à dégager une rue sous l'oeil attenti
Dans le quartier de SandyGround des SMA (service militaire adaptée : dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer) venant de guadeloupe, de Martinique et de Saint Martin s'active à dégager une rue sous l'oeil attenti
Dans le quartier de SandyGround des SMA (service militaire adaptée : dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer) venant de guadeloupe, de Martinique et de Saint Martin s'active à dégager une rue sous l'oeil attenti
Dans le quartier de SandyGround des SMA (service militaire adaptée : dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer) venant de guadeloupe, de Martinique et de Saint Martin s'active à dégager une rue sous l'oeil attenti
Deux jeunes sortent dans les rue de Grand Case à Saint Martin. La vie reprend doucement dans les rues praticables deux semaines après Irma.
Pendant Maria, 1er jour de confinement certains habitants profitent de la pluie pour se doucher.
Antho et son fils Owen danse. "C'est compliqué mais il faut garder le moral"